Colloque international : Tapisserie de Bayeux

Par défaut

L’invention de la Tapisserie de Bayeux : Naissance, composition et style d’un chef-d’œuvre médiéval


 

Du 22 au 25 septembre 2016, un colloque international au musée de la Tapisserie de Bayeux a été organisé à l’occasion du 950ème anniversaire de la bataille de Hastings.

Ayant travaillé sur l’environnement et l’empoussièrement de la vitrine protégeant la broderie de la Reine Mathilde, j’ai été invitée à présenter mes résultats obtenus lors de mon stage de Master 2 lors de la soirée-conférence, où était notamment présenté un bilan des conditions de conservation de l’œuvre.

Le programme complet du colloque est disponible sur le site du musée.

L’ensemble des interventions sera publié dans un ouvrage courant 2017.

Résumé de la communication

Étude de l’empoussièrement de la Tapisserie de Bayeux
par Anne Chabas, maître de conférences en géosciences, et Pauline Uring, doctorante, Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA – UMR7583) à Créteil.
L’empoussièrement est à présent reconnu comme un des principaux risques d’altération des œuvres en milieu intérieur. Ce processus de dépôt cause des problèmes d’altération à la fois physique, chimique et biologique. Un bilan de l’empoussièrement de la Tapisserie de Bayeux a été réalisé entre novembre 2015 et juillet 2016. Cette étude combine l’analyse des particules en suspension (aérosols) et de celles déposées à proximité de la Tapisserie ou sur des substrats inertes chimiquement.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités